Processus de combustion

Les processus de combustion sont disséminés dans le monde entier. On les rencontre dans les raffineries, l’industrie (pétro)chimique et les centrales électriques. Le coût et la raréfaction des combustibles fossiles ainsi que l’émergence de combustibles alternatifs rendent indispensable l’optimisation du processus de combustion. D’une part pour faire des économies, d’autre part pour garantir la sécurité. À cet égard, l’emploi d’analyseurs TDLs constitue la meilleure solution.

Unité FCC
Au sein d’une unité de craquage catalytique en lit fluidisé (FCC), les conditions d’exploitation sont loin d’être optimales pour un système classique d’analyse. Le recours à un TDL conçu pour le raccordement d’une sonde (tel que le GPro500) constitue à cet égard une excellente solution.

Oxydateur thermique
Lors de la combustion de composants volatils (COV), le contrôle de la concentration en oxygène au sein d'un oxydateur thermique revêt une grande importance. Outre la précision de l’analyse, la vitesse de son exécution est cruciale. Si les systèmes paramagnétiques classiques ne font plus l’affaire aujourd’hui, c’est en raison de leur temps de réponse trop long. En dépit de températures élevées et de conditions difficiles, un analyseur TDL procède à l’exécution de mesures directes et rapides au cœur du processus.

Centrales électriques
Il est indispensable de maîtriser les concentrations en CO et en O2 lors de la combustion de gaz et combustibles fossiles au sein des centrales thermiques, mais aussi dans les centrales de cogénération (centrales électrocalogènes et industrie (pétro)chimique) et les unités d’élimination des oxydes d’azote afin d’en optimiser le rendement et d'en réduire les émissions. Les analyseurs TDL à sonde permettent de procéder à l’exécution de mesures directes au cœur du processus sans nécessiter aucun prélèvement d’échantillons ni aucun préconditionnement. Cette technologie garantit une analyse correcte et rapide des gaz.